Dans cet article

Action

Laos to legalize digital currencies after a 3-years ban

Actualités de l'industrie

Reading time

L’interdiction de 3 ans pour les crypto-monnaies est levée au Laos, le gouvernement ayant donné son feu vert à l’exploitation minière et au commerce de crypto-monnaies liées au Bitcoin, Ethereum et au Litecoin. Selon le Laotian Times, 6 entreprises ont obtenu l’accès à ces services. WDTL, PRBD, SCCL, Joint Development Bank, et deux autres entreprises vont devenir les pionniers de l’industrie des crypto-monnaies au Laos.

À ce jour, il n’existe pas de réglementation claire des actifs numériques. Le ministère laotien de la technologie et de la communication, ainsi que d’autres institutions gouvernementales et la banque centrale, vont lancer une série de discussions afin de comprendre quelle est la meilleure façon de réglementer le secteur.

Les analystes du Financial Times soulignent que ces changements ouvrent de nouvelles perspectives aux mineurs chinois. La surconsommation d’énergie électrique produite par la centrale hydroélectrique locale et un nouveau cap du gouvernement laotien sont les raisons du changement de d’emplacement.

Selon les experts, la pandémie a eu un impact sur le secteur du tourisme, diminuant les recettes de l’État, et un tel facteur a obligé les responsables laotiens à chercher des moyens alternatifs pour attirer les investissements. Le marché des crypto-monnaies est en pleine expansion et gagne en popularité dans le monde entier. C’est pourquoi le Laos a pris la décision de revenir sur sa précédente interdiction des crypto-monnaies.

L’interdiction a été introduite par le gouvernement laotien en 2018, interdisant toutes les activités liées aux crypto-monnaies, y compris le minage et le trading.

Action