Dans cet article

Un rédacteur polyvalent qui écrit sur un large éventail de concepts, en particulier dans les secteurs du Web3, de la FinTech, des cryptomonnaies et bien d'autres sujets contemporains. Je me consacre à la création de contenu engageant pour divers publics, en suivant ma passion d'apprendre et mon envie de partager mes connaissances. Je m'efforce d'apprendre de nouvelles choses chaque jour et vise à démystifier des concepts complexes en un contenu compréhensible dont tout le monde peut bénéficier.

En voir plusLinkedin

Relecteur

Tamta Suladze

Tamta est une rédactrice de contenu basée en Géorgie avec cinq ans d'expérience dans l'écriture de contenu sur les marchés financiers et cryptographiques mondiaux pour des organes de presse, des sociétés de blockchain et des entreprises de crypto-monnaies. Avec une formation dans l'enseignement supérieur et un intérêt personnel pour l'investissement en crypto-monnaies, elle se spécialise dans la décomposition de concepts complexes en données faciles à comprendre pour les nouveaux investisseurs en crypto-monnaies. Le style d'écriture de Tamta est à la fois professionnel et facile à comprendre, garantissant à ses lecteurs une vision et des connaissances précieuses.

En voir plusLinkedin
Action

Qu’est-ce qu’une Entreprise du Classement Fortune 500 et que Faut-il Faire pour en Devenir Une ?

Easy
Reading time

Les passionnés de trading et les investisseurs rencontrent souvent l’expression « société du classment Fortune 500 », en particulier lorsqu’ils achètent des actions de sociétés de premier ordre.

Le classement « Fortune 500 » est connu pour abriter certaines des meilleures entreprises du monde. Amazon, Apple et Walmart sont quelques exemples d’entreprises de renommée mondiale ayant une forte présence dans différents secteurs d’activité.

Plongeons dans ce classement et découvrons ce qu’est une entreprise du classement « Fortune 500 ». 

Points Clés

  1. Les entreprises du classement « Fortune 500 » sont les meilleures entreprises des États-Unis en termes de chiffre d’affaires annuel.
  2. Les entreprises doivent conduire leurs opérations aux États-Unis et fournir des états financiers complets aux agences gouvernementales pendant au moins trois trimestres.
  3. Le classement « Fortune 500 » est publiée chaque année depuis 1955, avec un changement majeur en 1995 qui a vu l’ajout du secteur des services.

Définition du Classement « Fortune 500 »

Fortune Media Group Holdings est une société basée à New York qui publie le magazine Fortune, une revue qui traite des entreprises mondiales, des tendances en matière d’investissement, du trading et de la finance, et bien plus encore.

Il est considéré comme un concurrent du magazine Forbes de Bloomberg Businessweek.

En 1955, Fortune 500 a commencé à publier chaque année la liste des principales entreprises américaines en fonction de leur revenu annuel. Les entreprises du classement « Fortune 500 » appartiennent à différents secteurs, tels que la technologie, la santé, la finance, la distribution, etc. 

Le fait de figurer sur le classement « Fortune 500 » confère à l’entreprise un prestige et un statut des plus distingués sur la scène mondiale en tant qu’organisation très performante.

Fortune 500 companies

Histoire des Sociétés du Classement « Fortune 500 »

Le magazine Fortune a été lancé en 1929 pendant la grande dépression aux États-Unis et s’est rapidement imposé comme une revue de premier plan. En 1955, le rédacteur en chef adjoint du magazine, Edgar P. Smith, a publié la première liste des 500 plus grandes entreprises des États-Unis, appelée « Fortune 500 ».

L’objectif du magazine était d’illustrer l’influence des entreprises américaines privées et publiques sur le monde, en particulier lorsque les industries étaient florissantes après la grande dépression qui a balayé l’économie mondiale.

Au départ, cette liste se limitait aux secteurs les plus influents, tels que l’industrie manufacturière, l’industrie minière et l’industrie pétrolière et gazière, avec des entreprises comme Exxon Mobil, General Motors et US Steel en tête du classement « Fortune 500 » dans le monde. 

En 1995, la première et la plus importante modification de la liste a eu lieu et a consisté à ajouter le secteur des services, ce qui a permis d’ajouter plus de 290 nouvelles entités au classement. Avec l’inclusion des sociétés de services, Walmart et AT&T ont atteint les cinq premières places, se classant respectivement quatrième et cinquième cette même année.

US and Chinese Fortune 500 companies

Méthodologie de Classement des Entreprises du Classement « Fortune 500 »

Les entreprises du classement « Fortune 500 » sont classées en fonction de leur chiffre d’affaires annuel de l’année précédente. Par exemple, le classement de 2024 se repose sur les chiffres de l’année fiscale 2023.

Les organisations doivent opérer à l’intérieur des frontières des États-Unis et enregistrer leur activité et leurs déclarations auprès d’une agence gouvernementale. De plus, les entités doivent remettre leur documentation pendant au moins trois trimestres, faute de quoi elles sont exclues du classement.

Ces critères s’appliquent aux entreprises publiques dont les états financiers sont rendus publics et dont les actions sont en Bourse, ainsi que les entreprises privées qui déposent leurs bilans et leurs documents auprès du gouvernement.

Du point de vue du magazine, une équipe d’auditeurs et de comptables contrôle et vérifie les déclarations de revenus lors du classement « Fortune 500 » afin de classer correctement les entités enregistrées.

Fortune 500 companies profits

Comment Devenir une Entreprise « Fortune 500 » ?

Outre le fait d’exister physiquement et opérationnellement aux États-Unis, les entreprises doivent être enregistrées en tant que sociétés à but lucratif ; les organisations à but non lucratif ne sont pas incluses dans le classement.

De plus, les entités doivent déposer leurs bilans financiers, y compris les filiales consolidées et les créances sur les produits ou services cédés. En bref, l’entreprise doit avoir l’un des 500 plus hauts revenus après impôts aux États-Unis.

Fortune 500 vs S&P 500

Les listes « Fortune 500 » et « S&P 500 » diffèrent dans la manière qu’ils utilisent pour inscrire les entreprises dans la liste et dans leurs critères de classement.

La liste « S&P 500 » est tenue à jour par S&P Dow Jones Indices LLC, qui prend en compte l’évaluation boursière des sociétés cotées en bourse. Le « S&P 500 » répertorie les plus grandes entreprises par capitalisation boursière, et exclusivement les sociétés américaines.

fortune 500 vs S&P 500

Ainsi, cela ne prend donc pas en compte les informations financières ou les revenus annuels des entités. Au lieu de cela, le S&P examine leurs indices boursiers et le poids de chaque société dans l’indice global.

De son côté, le classement « Fortune 500 » dresse la liste des entreprises d’une manière plus directe en examinant leurs revenus et leurs bilans financiers pour les années fiscales en question.

Par exemple, selon les chiffres de 2023, Walmart occupe la première place selon la définition de Fortune 500. Cependant, en se basant sur sa valeur bousière, le S&P 500 la classe au 15e rang parce qu’elle a un poids plus faible dans l’indice global.

Premières Sociétés du Classement « Fortune 500 »

Le magazine Fortune publie de nombreuses listes tout au long de l’année, notamment « Les entreprises les plus innovantes », « Le meilleur lieu de travail », et bien d’autres encore. 

La liste actualisée des 500 entreprises du classement Fortune 2024 devrait être publiée le 3 juin. En attendant, jetons un coup d’œil aux dix premières entreprises de 2023.

2023 Fortune 500 list
  1. Walmart : c’est le leader en titre avec un chiffre d’affaires réalisé de 611 millions $, malgré des bénéfices en baisse de 14,6 %. Walmart est considéré comme le plus grand employeur au monde, avec plus de 2 millions de salariés.
  2. Saudi Aramco : arborant la 6e position du classement l’année précédente, Saudi Aramco a réalisé une croissance étonnante de +50 % de ses revenus, portant son revenu après impôts à 603 millions $.
  3. State Grid : le fournisseur d’électricité de l’État chinois a conservé sa position avec un chiffre d’affaires de 530 millions $.
  4. Amazon : la célèbre société de technologie et de vente en ligne a quitté la deuxième place après avoir perdu 108 % de ses bénéfices et accumulé 513 millions $ de revenu.
  5. China National Petroleum : le fournisseur national d’énergie gazière et pétrolière a perdu une place malgré une croissance de 118 % de ses bénéfices sur un revenu de 483 millions $.
  6. Sinopec Group : le conglomérat pétrochimique chinois a enregistré des revenus de 471 millions $ et une croissance de 16 % de ses bénéfices.
  7. Exxon Mobil : le numéro un mondial du gaz et du pétrole en termes de capitalisation boursière a amélioré sa position alors qu’il était au 12e rang après avoir enregistré une croissance de 141 % de ses bénéfices et un revenu de 413 millions $.
  8. Apple : le célèbre fabricant de téléphones portables et de technologies a enregistré un chiffre d’affaires de 394 millions $ et une augmentation des bénéfices d’un peu plus de 5 %.
  9. strong>Shell : la compagnie pétrolière et gazière britannique figure dans le classement pour la 29e fois et gagne six places. Shell a augmenté ses bénéfices de 110 % et a enregistré un chiffre d’affaires de 386 millions $.
  10. UnitedHealth Group : le fournisseur américain d’assurances et de services de santé est entré dans le top 10 après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 324 millions $ et augmenté ses bénéfices de 16,4 %.

Conclusion

Le magazine Fortune est un journal de premier plan qui parle d’actions, d’investissements, de trading, d’économie et d’autres sujets qui intéressent les entrepreneurs. 

Une entreprise du classement « Fortune 500 » est simplement une organisation qui a enregistré un revenu annuel supérieur à celui de milliers d’entreprises, ce qui la place parmi les 500 premières organisations du monde.

Les critères sont simples. Les entreprises doivent travailler légalement aux États-Unis et enregistrer leurs revenus réalisés et leurs états financiers auprès d’une agence gouvernementale. Ces données sont vérifiées par les experts du magazine Fortune, qui établissent la liste des 500 premières entreprises et la publient chaque année.

Un rédacteur polyvalent qui écrit sur un large éventail de concepts, en particulier dans les secteurs du Web3, de la FinTech, des cryptomonnaies et bien d'autres sujets contemporains. Je me consacre à la création de contenu engageant pour divers publics, en suivant ma passion d'apprendre et mon envie de partager mes connaissances. Je m'efforce d'apprendre de nouvelles choses chaque jour et vise à démystifier des concepts complexes en un contenu compréhensible dont tout le monde peut bénéficier.

En voir plusLinkedin

Relecteur

Tamta Suladze

Tamta est une rédactrice de contenu basée en Géorgie avec cinq ans d'expérience dans l'écriture de contenu sur les marchés financiers et cryptographiques mondiaux pour des organes de presse, des sociétés de blockchain et des entreprises de crypto-monnaies. Avec une formation dans l'enseignement supérieur et un intérêt personnel pour l'investissement en crypto-monnaies, elle se spécialise dans la décomposition de concepts complexes en données faciles à comprendre pour les nouveaux investisseurs en crypto-monnaies. Le style d'écriture de Tamta est à la fois professionnel et facile à comprendre, garantissant à ses lecteurs une vision et des connaissances précieuses.

En voir plusLinkedin
Action